Les Écoles du bonheur
Une révolution éducative mondiale

Un label pour grandir heureux

Le label « école du bonheur » est attribué par le laboratoire BONHEURS de l’université de Cergy-Pontoise. 
Il distingue les établissements qui mettent en place des dispositifs relevant du bien-être et de la qualité de vie des élèves et des enseignants.

Les dispositifs

La démarche n’impose aucun dispositif venu d’en haut. Elle privilégie la confiance faite au terrain. On peut penser au journal de gratitude, dans lequel l’élève est conduit à écrire ce qu’il apprend des autres ou aux démarches d’amélioration du climat scolaire et de la qualité de vie : aide à l’orientation, à la confiance en soi, à la gestion des émotions, mentorat, activités théâtrales, éducation à  l’empathie, pratique du yoga adaptée aux plus jeunes...

Le laboratoire BONHEURS

Le laboratoire de recherche BONHEURS est le premier laboratoire européen sur la question du bien-être sous l’angle pluridisciplinaire (sociologie, sciences de l’éducation...).
 Il initie une démarche en cinq étapes de repérage des innovations, de diffusion d’information, d’autonomisation du réseau (jumelage et échanges de pratiques via un forum), de soutien à l’innovation et d’évaluation scientifique.

Les critères de labélisation

La labélisation des établissements se fait par l’intermédiaire d’une équipe composée de chercheurs spécialistes de l’éducation et de professionnels. Ils l’évaluent selon cinq critères.
- Le premier concerne la nature des dispositifs, qui relèvent de trois échelles : être heureux pour apprendre, apprendre à être heureux, et transformer son environnement par le biais de projets citoyens.
- Le deuxième critère touche au nombre significatif d’élèves concernés par la démarche
- Le troisième critère évalue l’implication des équipes éducatives.
- Le quatrième critère concerne les résultats, avec des évaluations quantitatives (nombre de conseils de discipline, d’exclusions de cours etc.) et qualitatives (appréciation par les intéressés de leur qualité de vie à l’école).
- Le cinquième critère s’intéresse à la présence de partenaires.

Tous les cinq ans, les établissements font le bilan de leur dispositif. Loin d’être une évaluation contraignante, l’objectif est de conserver l’esprit d’innovation et d’initiative.

Les établissements concernés

La liste des établissements labélisés sera connue en avril 2019

Archives
Une révolution éducative mondiale
2019-01-05 14:57:13

> lire l'article