Concepts

Le Savoir-Relation

Développé dans La fin de l’école, la notion de savoir-relation rend compte des mutations contemporaines en matière sociale. Elle recouvre trois dimensions :

- épistémologique : la relation des savoirs dans le contexte de la révolution numérique

- éthique : le savoir de la relation qui intègre la nécessité pour l’humain de résister à la colonisation technologique de ses sociabilités

- politique : le savoir-être en relation qui pose la nécessité d’éduquer à la relation au moment où la dimension présentielle du rapport humain est remise en cause

La Post-Histoire

L’entrée dans l’Histoire est marquée par la découverte de l’écriture. Elle coïncide avec le passage d’une domination de l’homme par la nature (pré-histoire) à une maîtrise de la nature par l’homme.
La post-Histoire est définie par la capacité d’une numérisation de tous les savoirs et d’une disparition potentielle de l’écriture cursive et du papier. Elle pose à l’humanité un défi inédit : celle de la domination de la technologie sur l’homme et la nature.

La démocratie éducative

Le sursaut humaniste passe par le fait que l’ensemble des politiques publiques se mettent au service de l’éducation des citoyens.
Elle implique une réforme des échelles :
- L’échelle centrale se concentre sur la nécessité d’assurer l’égalité et la mixité de l’ensemble du système
- L’échelle de l’établissement assure un climat de bien-être propice aux apprentissages et organise les disciplines à enseigner autour d’une éducation à la relation : relation à soi (auto-relation), relation à l’autre (alter-relation), relation à la planète (éco-relation).
- L’échelle de l’individu assure un accompagnement de chacun dans l’élaboration de son parcours de vie sous forme de mentorat

L’egonaissance

Chaque individu naît une deuxième fois par la conscience de créer sa propre propre réalité : intérieure - par sa manière de réagir aux événements - et extérieure - par sa volonté d’agir sur son environnement.

Cette deuxième naissance se produit à travers le cycle des petites et des grandes épreuves de l’existence.

La quadrature de l’épreuve désigne le fait de devenir plus vivant, plus humain, plus fort, plus heureux.

Archives

 RSS 2.0
Plan du site
Espace privé
SPIP